Vous avez budgété votre projet CRM, choisi le bon logiciel CRM et un prestataire ? Bonne nouvelle, vous êtes presque prêt à lancer votre projet CRM. Il vous reste juste à :

Informer les futurs utilisateurs

Toutes les personnes concernées par le CRM qui n’ont pas été consultées pendant la phase de sélection doivent impérativement être informées de l’arrivée du nouveau logiciel.

Email, réunion ou note interne, vous êtes libre d’annoncer la nouvelle comme bon vous semble. Profitez de cette annonce pour expliquer brièvement les raisons qui ont poussé l’entreprise à changer ou à mettre en place un logiciel CRM.

Vérifier les données à importer sur le CRM

La qualité des données d’un CRM est extrêmement importante. Si vous travaillez actuellement sur des fichiers inexploitables, prévoyez un temps pour les remettre en ordre. Il serait dommage d’importer des données erronées sur votre CRM.

Supprimer les anciens logiciels

Pour une adoption immédiate du nouveau CRM, il faut supprimer les anciens logiciels utilisés dans le cadre de la gestion de la relation client. S’ils cohabitent avec le nouveau CRM, les données seront à nouveau éparpillées, ce qui réduira la performance du CRM.

 

Votre logiciel CRM peut maintenant être installé. Pour que votre projet soit un succès dans le temps, faites un point CRM au moins une fois par an, pensez à former les nouveaux utilisateurs, et n’hésitez pas à contacter votre intégrateur lorsque vous en avez besoin.

Pour aller plus loin : faites le diagnostic de votre performance commerciale en moins de 5 minutes

comments powered by Disqus