Je suis toujours surprise d’entendre le chef projet CRM d’une entreprise sans ressources informatiques me dire « nous préférons travailler avec un logiciel open source pour des raisons budgétaires ». Si vous souhaitez travailler avec un logiciel CRM open source parce que le logiciel vous plait, que vous avez des ressources en interne pour le mettre en place, ou qu’un intégrateur CRM vous a fait une proposition qui correspond parfaitement à vos besoins, allez-y ! Mais si vous vous lancez dans l’open source en confondant open source et gratuit, vous risquez d’avoir des surprises.

Définition

Commençons par quelques définitions pour comprendre les différences qui existent entre un logiciel open source et un logiciel gratuit.

Logiciel open source

Un logiciel open source est un logiciel dont le code source est à la disposition du grand public. Le code du logiciel open source peut être utilisé et modifié gratuitement.

A savoir : un éditeur de CRM  open source proposera généralement une version basique et des versions payantes qui vous donneront accès aux fonctionnalités avancées.

Logiciel libre

D’après la Free Software Foundation, un logiciel libre confère à l’utilisateur la liberté d’utiliser le logiciel, la liberté de copier le logiciel (pour le donner et même le louer ou le vendre), la liberté d’étudier le logiciel et la liberté de modifier le logiciel. A ces 4 libertés s’ajoute l’obligation de rendre libre les modifications apportées au logiciel.

Logiciel propriétaire

Un logiciel propriétaire est un logiciel qui ne peut être utilisé ou modifié sans l’accord exprès du propriétaire. Le logiciel propriétaire peut être gratuit ou payant. Le code source du logiciel propriétaire peut être accessible, mais son exploitation reste interdite.

Pourquoi les logiciels propriétaires payants existent toujours 

En lisant les définitions du logiciel open source et du logiciel libre, la tentation de délaisser les logiciels propriétaires payants est grande. Pourtant, ils existent toujours et ils dominent le marché.  Bizarre? Non, logique ! Si tout le monde peut en théorie paramétrer un logiciel CRM open source gratuitement, encore faut-il savoir le faire.  Et si vous n’avez pas les compétences en interne, vous devrez faire appel à une société extérieure pour vous aider à développer les fonctionnalités dont vous avez besoin.

Comme pour tout projet CRM, prévoyez également un budget pour l’installation, le paramétrage, l’assistance et la formation.

Vous en savez maintenant un peu plus sur les logiciels open source et vous êtes en mesure de faire un choix éclairé. 

Pour aller plus loin : faites le diagnostic de votre performance commerciale en moins de 5 minutes

Organisation, Les bonnes pratiques
comments powered by Disqus