Mes collègues et moi-même rencontrons régulièrement des entreprises qui hésitent entre l’achat et le développement d’un logiciel CRM. La plupart du temps, la raison invoquée est la volonté de créer un CRM qui corresponde parfaitement aux besoins de l’entreprise. Mais ce qui semble être une bonne idée peut vite se transformer en cauchemar.

Voici 7 raisons pour lesquelles vous ne devriez pas développer un CRM en interne.

Il existe assez de logiciel sur le marché

Il y a 20 ans, le développement d’un CRM interne pouvait se comprendre car il y avait peu de CRM sur le marché. Aujourd’hui, l’offre est mature, et vous trouverez des logiciels CRM en nombre suffisant pour ne pas avoir à développer votre propre  outil de gestion de la relation client.

Vous pouvez personnaliser votre CRM

Vous faites partie de ces personnes qui pensent qu’aucun CRM ne correspond vraiment aux besoins de votre entreprise car elle est unique et  mérite un CRM tout aussi unique ? Vous êtes sur la bonne voie, votre CRM doit en effet être adapté à votre entreprise. Mais rien ne vous oblige à développer un logiciel de A à Z pour avoir un CRM personnalisé. Ateja travaille avec les logiciels Sage CRM et Ines CRM, et je peux vous assurer que les CRM de ces deux éditeurs sont entièrement paramétrables. Outre le paramétrage de base, vous pouvez les intégrer avec de nombreux logiciels (gestion commerciale, comptabilité, ERP) et même y développer de nouvelles fonctionnalités sous forme de plugins.

Les coûts de développement et de maintien sont exorbitants

Parce que des éditeurs comme Sage CRM et Ines CRM répercutent leurs coûts sur des milliers d’entreprises (certaines d’entre elles ayant des milliers de salariés),  ils peuvent  se permettre de faire appel à des équipes de développement à temps plein pour développer, maintenir et faire évoluer leurs logiciels CRM. Si vous décidez de créer votre logiciel en interne, vous ne bénéficierez pas d’économies d’échelle.

Développer un CRM revient à payer pour développer des fonctionnalités qui existent déjà

Même si tous  les CRM  sont différents, ils ont un grand nombre  de fonctionnalités en commun.  En développant votre CRM, vous allez  forcément payer pour des fonctionnalités qui existent déjà. Et comme nous l’avons vu dans le point précédent, cela coute très cher. Développer un CRM est  un choix financier surprenant, surtout pour une TPE ou une PME.

Vous ne serez pas dépendant d’un éditeur

Certaines entreprises choisissent de développer leur propre CRM pour ne pas être dépendante d’un éditeur.  Mais si vous faites développer votre CRM par une société extérieure, vous serez dépendant de cette société (même si le logiciel vous appartient) car elle seule aura la connaissance suffisante pour travailler sur votre logiciel CRM.

En revanche, en choisissant un éditeur reconnu, le prix sera plus faible, vous trouverez beaucoup plus facilement des compétences pour vous aider à l’intégrer et à le paramétrer, et vous aurez même la possibilité de choisir entre achat et location.

L’infrastructure informatique de votre entreprise est complexe

Si la raison pour laquelle vous envisagez de développer un CRM est l’état catastrophique de votre infrastructure informatique qui compliquerait l’intégration d’un  logiciel CRM prêt à l’emploi, vous devez absolument acheter un CRM.  Beaucoup d’entreprises doivent composer avec un système d’information brouillon et obsolète, et si vous êtes dans ce cas, l’ajout  d’une nouvelle couche à un système déjà bancal ne fera qu’empirer la situation.

Nous n’avons pas encore rencontré d’entreprise satisfaite de son  CRM interne

Parce que nous sommes une société spécialisée dans  l’intégration et le paramétrage  de logiciels CRM, vous pourriez penser que notre jugement est biaisé. Et on ne peut pas vous en vouloir. Mais avant de développer votre logiciel CRM,  renseignez-vous auprès d’entreprises qui se sont lancées dans cette aventure. Vous verrez alors que le rapport qualité/prix est assez bas, et la satisfaction, rarement au rendez-vous. 

Pour aller plus loin : faites le diagnostic de votre performance commerciale en moins de 5 minutes

Les bonnes pratiques, Organisation
comments powered by Disqus