Chasser en meute pour augmenter vos chances de gagner

Lorsqu’ils ont affaire à une PME ou une TPE, il arrive que des clients potentiels craignent de s’engager de peur de ne pas trouver les compétences et les garanties nécessaires à la réalisation du projet. Confrontées à ce phénomène, la mutualisation des efforts pour chasser en meute est une problématique sur laquelle se penchent de plus en plus les entreprises françaises.

Pour les entreprises internationales, nationales et régionales 

Face à un marché international hautement concurrentiel qui demande des compétences variées et pointues ainsi que de grandes capacités d’adaptation et de réaction, la chasse en meute apparait comme la solution idéale pour se démarquer. Mais chasser en meute ne veut pas dire se présenter comme une seule entité. Il s’agit plutôt d’un groupement d’entreprise au sein duquel chaque entreprise aura plus de poids et de visibilité que si elle était seule.Si le travail en réseau est souvent mis en place pour appuyer une politique d’exportation, elle n’est pas réservée aux PME tournées vers l’international. En fonction de la taille de votre entreprise, cette stratégie peut être mise en place au niveau national ou régional.

Mutualiser les efforts et le budget

Si vous craignez la concurrence au sein de la meute, sachez que vos partenaires pour la chasse en meute ne sont pas nécessairement des concurrents. Vous pouvez très bien choisir des entreprises qui interviennent en amont ou en aval de votre activité. Plutôt que d’avoir 5 petits stands quasi invisibles dans un salon, 5 acteurs d’un même secteur ont tout intérêt à mutualiser leurs budgets pour obtenir un beau stand bien visible.  La chasse en meute c’est aussi se regrouper pour répondre à un appel d’offre, organiser des conférences et des opérations marketing ensemble. Mais travailler en réseau nécessite d’abord une bonne organisation en interne et une bonne compréhension de votre stratégie de gestion de la relation client sous peine de ne pas pouvoir travailler dans de bonnes conditions avec vos partenaires.

Les bonnes pratiques, Organisation
comments powered by Disqus